23 janvier 2024

Prière, un bon son, un nouveau travail – dans les communautés, aussi, les membres s'attaquent cette année aux résolutions du Nouvel An. Toujours de la partie : Dieu en tant que soutien et motivateur.

Les croyants de toutes les communautés locales de Dußlingen (Allemagne) se sont rencontrés le 14 janvier pour une promenade de prière. Pour lancer la semaine de prière, les chrétiens se sont rendus ensemble d'une église à l'autre pour y prononcer à chaque fois une prière. Par exemple, ils ont prié pour la paix et la communion. Le pasteur protestant a conclu cette promenade commune dans l'église néo-apostolique sur le thème du mandat missionnaire.

Le bon ton au Congo

Plusieurs enceintes, un amplificateur, une table de mixage et des microphones – mi-janvier, du matériel de sonorisation mobile a été fourni au secteur Sud de l'Église territoriale de la République démocratique du Congo Sud-Est. Au nom de son apôtre de district Tshitshi Tshisekedi, le chargé de communication a remis le colis à l'apôtre Jean-Luc Tanga, accompagné des salutations de l'apôtre de district. L'apôtre Tanga sert toujours de grandes communautés avec peu de matériel technique D'autres régions de l'Église territoriale seront également équipées de techniques similaires.

Ouvrir les portes de l'église à tous

Au début de l'année, des représentants de l'organisation humanitaire NAC SEA Relief ont renouvelé des contrats avec la GoForward Foundation et le conseil municipal de la province de Famy. Aux Philippines, les églises qui n'accueillent plus de services religieux sont ouvertes au grand public. Des personnes peuvent y être hébergées lors d'évacuations ou des interventions médicales peuvent y être effectuées. La fondation GoForward utilise l'église de Binan pour des programmes avec des personnes handicapées et celle de Famy doit être ouverte aux jeunes. Urs Hebeisen, président de NAC SEA Relief, a déclaré à ce sujet : « L'église fait partie de la société et c'est donc un privilège pour nous de mettre à disposition ce bien précieux au profit de la communauté. »

Un nouvel emploi qui aide les gens

NAK-karitativ recherche un coordinateur ou une coordinatrice de projet spécialisé(e) dans la Zambie et l'aide humanitaire. L'organisation humanitaire des Églises néo-apostoliques en Allemagne souhaite que tous puissent se nourrir, aient accès à l'éducation, bénéficient de soins de base suffisants et vivent en bonne santé. Pour pouvoir atteindre cet objectif en Zambie également, l'organisation humanitaire recherche quelqu'un qui puisse y coordonner des projets, déposer des demandes et obtenir de nouveaux parrainages de soutien. Les candidat(e)s doivent aimer concevoir des solutions durables dans le cadre de la coopération au développement, s'intéresser à la sécurité alimentaire, à la santé et à l'éducation et avoir de l'expérience dans le domaine de la coopération au développement. Si vous vous sentez concerné(e), vous pouvez postuler jusqu'au 21 février à ce poste.