5 janvier 2024

En Argentine, les choristes portent des t-shirts lors du concert de Noël et en Allemagne, les jeunes ont froid aux pieds sur le marché de Noël – le temps est différent partout et les célébrations le sont aussi. Mais c'est toujours la naissance de Jésus et l'amour du prochain qui sont au centre des festivités.

Un Noël multilingue

Kolwezi (République démocratique du Congo) est une ville cosmopolite. Des chrétiens néo-apostoliques de nombreux pays assistent ici aux services divins dans les communautés. À Noël, même la pluie menaçante n'a pas empêché les nombreux frères et sœurs de célébrer le service divin dans la communauté de Dilala. Les frères et sœurs de cette communauté ont été rejoints par des membres de la communauté de Kinina. Tous se sont réjouis de la visite de l'apôtre de district Tshitshi Tshisekedi, qui était accompagné des apôtres Jean-Luc Tanga, Freddy Nduwa et Joseph Musuwa. Les apôtres ont annoncé la parole dans leur langue maternelle, qui a été traduite en anglais et en swahili à l'autel. Après le service divin, toutes les personnes présentes ont partagé un grand repas.

Double joie de Noël

Certaines communautés d'Amérique du Sud ont vécu une fête de Noël très spéciale : en parallèle, ils ont également fêté l'anniversaire de leur église. À quelques minutes de la ville de Buenos Aires (Argentine) se trouve l'église historique de Gerli 2. Les fidèles y ont célébré la fête de Noël et le 75e anniversaire de leur maison avec l'apôtre Omar Piñero. L'apôtre a dit notamment : « L'Église est une, sainte et parfaite, même si nous ne pouvons pas encore pleinement reconnaître la perfection divine. Ainsi, même après 75 ans, nous sommes toujours fidèles et attendons l'accomplissement de la promesse divine. » La communauté de Monteverde (Argentine) a également fêté Noël en même temps que ses 50 ans d'existence. Les jours précédents, de nombreux membres de la communauté avaient participé aux préparatifs. Ils ont peint, nettoyé et organisé des répétitions de chorale. Le jour de Noël, le service divin solennel a été célébré par l'apôtre Claudio González. « Après tant d'années, nous devons nous rappeler notre amour pour Dieu », s'est-il exprimé. « Efforçons-nous de continuer à servir le Seigneur dans notre communauté jusqu'à ce que Christ revienne nous chercher. »

À l'occasion des 25 ans d'existence de l'Église, l'apôtre Herman Ernst a célébré le service divin de Noël en l'église de Retiro (Uruguay). Pour l'occasion, les membres de la communauté avaient préparé une exposition photos retraçant l'histoire de l'Église en images. En outre, les membres de la chorale et de l'ensemble instrumental ont contribué à la joie par leurs dons et leurs mélodies.

La joie de Noël à l'orphelinat

Noël est la fête de l'amour de Dieu envers les hommes. C'est aussi une période d'amour du prochain agissant. C'est pourquoi les apôtres Nwogu Geoffrey et Odili Goddey, accompagnés de quelques frères et sœurs, se sont rendus à l'orphelinat de Sapele (Nigeria) afin de faire partager aux enfants une joie particulière à l'occasion de Noël. Les frères et sœurs n'ont pas seulement offert des biens matériels aux orphelins, mais aussi ce qu'ils avaient de plus précieux : du temps. Ils ont ainsi passé quelques jours avant Noël avec les enfants de l'orphelinat.

Avoir froid pour la bonne cause

Le marché de Noël de Notzingen (Allemagne) ressemble à un marché de Noël allemand moyen, avec de nombreux stands de nourriture, des décorations de Noël et autres. Cependant, l'intégralité des recettes des stands des associations, des jardins d'enfants ou des communautés religieuses est reversée à un projet d'utilité publique. Cette année, les recettes ont été reversées à l'association de soutien de l'école primaire locale. Le troisième dimanche de l'Avent, à partir de 15 heures, les jeunes de la communauté de Notzingen ont également vendu des chaussettes confectionnées par leurs soins, des confitures et bien d'autres choses encore pour la bonne cause, malgré les basses températures. Ils ont ensuite pu remettre près de 800 euros à l'école primaire.

Concert de l'Avent reporté

Le dimanche 17 décembre, une violente tempête s'est abattue sur Buenos Aires (Argentine) aux premières heures de la journée. Des arbres sont tombés, des voitures ont été endommagées et des toits se sont envolés des maisons. Le traditionnel concert de l'Avent devait avoir lieu ce jour-là en l'église centrale de Buenos Aires, mais il a dû être déplacé en raison de la tempête et de ses conséquences. Afin de permettre au plus grand nombre de fidèles de l'Église territoriale de pouvoir profiter de la musique, l'événement a été retransmis en direct dans les six pays du champ d'activité de l'apôtre de district Enrique Minio.