25 décembre 2023

Un message traverse l'histoire de Noël. Et Marie, Joseph et les bergers ne sont pas les seuls à l'entendre. Jésus lui-même prononce cette salutation à maintes reprises, et offre ainsi, aujourd'hui encore, un nouveau courage.

Le service divin de Noël 2023 est célébré avec la salutation de l'ange aux bergers : « Ne craignez point ; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. »

Les hommes ont besoin de sécurité

Ce message de Noël et les événements qui y sont liés peuvent apporter réconfort et espoir à de nombreuses personnes. C'est d'ailleurs absolument nécessaire en cette période. Depuis des années, le monde est en mode crise. Alors que de nombreuses crises existantes n'ont pas encore été résolues et que beaucoup sont encore touchés par leurs effets, de nouveaux foyers de crise ne cessent de s'enflammer pour l'humanité. Il y a donc un besoin urgent de nouvelles perspectives et de la certitude que Dieu ne se contente pas de ces mots : « Ne craignez point. » Non, ces paroles sont suivies d'actes.

La lumière dans les ténèbres

Quelle ne fut pas la frayeur de Marie lorsque l'ange lui apparut pour lui annoncer qu'elle allait donner naissance au Fils de Dieu. Mais l'ange lui a donné du courage en disant : « Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu. » Quelle force incroyable réside dans la grâce de Dieu ! Quel chaos émotionnel a dû ressentir Marie. Pourtant, elle fait confiance aux paroles de Dieu : « ... qu’il me soit fait selon ta parole ! »

Cette décision de donner tout son être à Dieu a manifestement posé des problèmes. Son mari Joseph pensait secrètement à quitter sa femme enceinte. Après tout, cet enfant n'était pas de lui. La relation de Marie et de Joseph a ainsi été mise à rude épreuve et risquait de se briser. « Ne crains pas », dit l'ange en s'adressant à Joseph en rêve et en lui révélant le plan de Dieu. Joseph reste avec Marie et donne à son fils le nom de Jésus après sa naissance.

Et lorsque Jésus est né comme lumière dans les ténèbres du monde, selon l'évangile de Luc, l'ange de Dieu plein de lumière apparaît aux bergers dans la nuit et leur annonce cette grande joie.

Jésus donne de la force

Même plus tard, pendant son ministère, Jésus n'a cessé de donner du courage aux gens. Simon Pierre était l'un de ceux qui en avaient particulièrement besoin. Dès leur première rencontre, lorsque Jésus a aidé Pierre et ses compagnons à faire une pêche miraculeuse, Jésus a dit à Simon : « Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur d'hommes. » Sur ce, Pierre a suivi Jésus.

Quelque temps plus tard, avant d'oser poser le pied sur l'eau, Pierre a eu besoin des encouragements de Jésus. En effet, les disciples, y compris Pierre, ne l'ont pas reconnurent au début et ont crié de peur. Jésus se fait connaître par ces mots : « Rassurez-vous, c'est moi ; n'ayez pas peur ! » Pierre est ensuite allé à la rencontre de Jésus.

L'encouragement ne s'arrête pas à la mort de Christ sur la croix. Après sa résurrection, lorsque Jésus rencontre les femmes et que celles-ci se prosternent devant lui, il les relève en disant : « Ne craignez pas ; Allez dire à mes frères de se rendre en Galilée : c'est là qu'ils me verront. » C'est ainsi que les disciples se réunissent en Galilée et reçoivent de Jésus l'ordre de mission.

Des personnes ayant des missions

Dans plus de 120 passages bibliques, des personnes sont interpellées par ces trois mots. Que ce soit Abraham, Moïse, Esaïe, Daniel ou Jérémie. Dieu leur a donné à tous une mission particulière et leur a immédiatement donné du courage : « Ne craignez point ! »

Si l'on se penche sur les différentes biographies, deux choses deviennent vite évidentes :

  • ils avaient grand besoin de ces encouragements.
  • Dieu a toujours fait suivre ces paroles par des actes.

Un dernier exemple est celui de Paul. L'apôtre vient tout juste de commencer son ministère dans la ville de Corinthe, qui n'est pas un terrain facile pour la prédication de l'Évangile. C'est là que Dieu s'adresse à Paul : « Ne crains point ; mais parle, et ne te tais point ». Paul reste 18 mois dans la ville, prêchant l’Évangile et baptisant les croyants.

Ainsi, le message de Noël « Ne crains point » contient bien plus qu'un regard nostalgique sur le jour où la lumière du monde est apparue dans les ténèbres. Il offre la base d'une vision optimiste de l'avenir.

Et Jésus a une mission claire pour tous ceux qui le suivent. Il encourage chacun d'entre eux, librement selon Esaïe : « Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom : tu es à moi ! Je suis avec toi et je reste avec toi. Car je suis ton Dieu, qui te fortifie et qui t'aidera. Je te tiens à ma sûre main. »


Photo: Sansert - stock.adobe.com